Question: Je suis nouveau dans le bouddhisme de la Terre Pure et je serais reconnaissant si vous pouviez me dire quelle est, dans cette tradition, la place des Trois (ou Quatre) Marques du Bouddhisme:

Impermanence (anitya)

Souffrance (dukkha)

Non-soi (anatma)

Libération (nirvana)

Réponse courte: A mon sens, il n’y a pas une manière spécifique de traiter ces thèmes dans la tradition de la Terre Pure, mais je peux en offrir une.

Réponse plus longue: Le quatrième thème - "Libération (nirvana)" semble avoir été ajouté plus tard. Si nous nous concentrons donc sur les trois premiers, je pense que c'est une erreur de prendre cet ensemble originel - anitya, anatma et dukkha - comme équivalents, comme dans le type de traduction qui dit «tout est impermanent, tout est souffrance, tout est non-soi".

Le texte d’origine : l dit

sarva samskara anitya

sarva samskara dukkha

sarva dharma anatma

Cependant il doit être évident qu'il y a une opposition voulue, entre les deux premières phrases et la troisième. Tous les samskaras sont à la fois impermanents et dukkha, mais les dharmas sont anatma. Il ne s’agit donc pas d’une liste de choses à prendre comme étant l’entière description de la même réalité. En fait, les samskaras sont facilement identifiés dans l'enseignement du Bouddha comme une source de problème et le Dharma comme une source de salut. Je soutiens donc que l’interprétation virtuellement universelle est erronée. .

Que sont les samskaras? D.T. Suzuki traduit le mot par "fabrication", la plupart des autres commentateurs par "formation mentale" ou quelque chose de similaire. Le mot fabrication est le plus proche de l’étymologie. Il s’agit de ce que nous fabriquons dans notre tête, les histoires que nous nous racontons, les complexes de l'esprit. Qu'est-ce que le Dharma? Le Dharma est la vérité, ce qui est fondamentalement ainsi. Je suggère que ce texte nous dit que les histoires que nous nous racontons, toutes empreintes d'autoréférence, sont éphémères et causent des problèmes et que la vérité n'a rien à voir avec le soi. La libération et le nirvana proviennent de ce que l’on réalise cela profondément et qu’on y a foi.

Y a-t-il quelque chose de spécifiquement Terre Pure dans cette interprétation? Terre Pure est, à bien des égards, une application très pratique de l'enseignement du non-soi. "Tout le Dharma est non-soi" a du sens. Différentes écoles bouddhistes essaient de nous y amener par des voies différentes, la Terre Pure nous demande simplement d’accepter que le salut n'est pas auto-généré, mais provient d un autre pouvoir. Le passage sanskrit ci-dessus - une déclaration qui est au centre la doctrine bouddhiste - est tout entier un autre pouvoir dans son acception essentielle. Il dit clairement que le Dharma n'est pas le soi. Et bien sûr, « le non-soi » signifie l’autre.

Ainsi, les samskaras sont la mentalité ordinaire qui se concentre sur des choses qui sont impermanentes et problématiques, tandis que le Dharma est centré sur ce qui n'est pas impermanent, non problématique et, donc surtout pas sur le soi. C'est cela qui constitue la libération et le nirvana.

Views: 21

Events

ITZI Conference 2019

Subscribe to ITZI Conference Newsletter

* indicates required

Blog Posts

Running a Course in Korea and Elsewhere

Posted by David Brazier on August 3, 2018 at 1:40 0 Comments

I am currently leading courses on Buddhist psychology here in Seoul, Korea, but as I am putting the course onto this site as we go along, members of La Ville au Roi (Eleusis) are also responding so it is a bit as though the course is going on in several countries at the same time which is nice.

Varlam Shalamov

Posted by Geeta Chari on July 16, 2018 at 0:00 1 Comment

From The Paris Review:

For fifteen years the writer Varlam Shalamov was imprisoned in the Gulag for participating in “counter-revolutionary Trotskyist activities.” He endured six of those years enslaved in the gold mines of Kolyma, one of the coldest and most hostile places on earth. While he was awaiting sentencing, one of his short stories was…

Continue

The Buddha, Season 1, Episode 1

Posted by Geeta Chari on June 29, 2018 at 9:21 1 Comment

I have been watching The Buddha on Netflix, and although I came well-prepared to scoff, there is a surprising amount of food for thought from a Pureland perspective. What follows is a review of the Pureland touches in the episode, coloured inevitably by my upbringing in India, although I have now lived in Britain for more than half my life.

The scene opens in the republic of Kapilavastu, depicted as a green and pleasant land, with the Himalayan mountains as a backdrop. (I was…

Continue

Nembutsu Question

Posted by Dayamay Dunsby on April 20, 2018 at 8:22 1 Comment

I found this in a book that I'm reading. It has challenged my current "understanding" of the Nembutsu. I tend to think of the name itself as salvation and the bridge to the Pure Land...

"...Nembutsu is not a means to gain salvation but a reflection of it. Shinran acknowledges there is nembutsu without true entrusting because he lived in an environment where nembutsu was recited for benefits and merit. By itself it cannot produce true entrusting. Nevertheless, they are inseparable as…

Continue

© 2018   Created by David Brazier.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service