Qu'est-ce que le Nembutsu?

 Question: Dans la  Terre Pure, nous prononçons sans cesse le nembutsu. Pouvez-vous nous en dire davantage sur la signification  du nembutsu?

Réponse courte: Moi, être stupide, j’appelle Amitabha Bouddha.

Réponse plus longue: Le mot nembutsu est japonais et se compose de Nem et Butsu. Nem (écrit nen dans la forme composée) signifie « pleine conscience »,   Butsu signifie "Bouddha". Donc, le nembutsu est la pleine conscience de Bouddha.  Cependant, il en est venu à désigner  non seulement un acte mental, mais aussi un acte verbal. Ainsi toutes les formules de refuge dans le bouddhisme sont des formes de nembutsu. En outre, le nembutsu est devenu synonyme de l'attention particulière portée au Bouddha Amitabha, le Bouddha qui nous accepte pleinement, ce qui implique une approche très large et générique de la spiritualité.

Par conséquent, la pratique du nembutsu est une pratique extrêmement répandue en Asie de l'Est. Quand j'étais au Vietnam, les gens pouvaient voir, d’après mes vêtements, que j'étais une sorte de pratiquant religieux, et on pouvait deviner, par leurs gestes, qu'ils me demandaient ce que j'étais. Quand j'ai dit "Namo Adida Phat", qui est la forme vietnamienne du nembutsu, tout a été immédiatement compris avec des sourires tout autour. Ils savaient que j'étais bouddhiste. De même, si je rencontre des bouddhistes tibétains et qu’ils me demandent quelle est ma pratique et que je dis : « Ami Dewa Hhri », ou que je suis un adepte d'Amitabha, ils savent exactement ce que je veux dire, et nous sommes aussitôt amis. En Occident, nous avons tendance à être beaucoup plus préoccupés par les différences sectaires, à cause des infortunes de notre histoire. Il est bon de lâcher  tout cela et de jouir de la variété des façons de pratiquer. La formulation («Namo Amida Butsu» au Japon, «Namo Omito Fo» en Chine, etc.) varie d'un endroit à l'autre, mais l'esprit est le même. En anglais, nous disons surtout Namo Amida Bu, mais il y a de nombreuses variantes.

"Peu à peu, sans même que nous en ayons conscience, une transformation se produit."

Le bouddhisme nous dit que l’esprit est conditionné par ses objets et le meilleur objet est Bouddha, ainsi, dire le nembutsu, d'une manière ou d’une autre, est très salutaire. C'est aussi un lien pour  la communauté. Dans nos sanghas, nous disons Namo Amida Bu, comme on dirait "Bonjour", "Au revoir", "Merci", "ça alors !", "Peu importe" etc. Cela signifie que dans  les moindres bonheurs et  malheurs de la vie quotidienne, le Bouddha est présent. Ainsi, de même qu’une pluie légère finit par imbiber un pardessus, nos esprits anxieux sont peu à peu imprégnés d'une influence bienfaisante et, petit à petit, inconsciemment, une transformation se produit. Quand la vie prendra fin, nous serons naturellement enclins à retourner à la Terre de Bouddha.

« À vous qui avez voyagé jusqu'ici

Pour entendre la sagesse secrète

Tout ce que j'ai à offrir est,

Namo Amida Bu.

Laissez-le faire son travail secret.

Ne voyagez pas en vain. »

Traduit par Annette et Vajrapala

Views: 98

Replies to This Discussion

Merci beacoup. Tres bien! J'ai compris plupart! ...Je pense. Namo Amida Bu(   :

Merci de ta message, hughs and love, 

Namo Amida Bu

RSS

ITZI Conference 2019

Subscribe to ITZI Conference Newsletter

* indicates required

Blog Posts

SUCCESSFUL FIRST ELEUSIS SEMINAR

Posted by David Brazier on March 15, 2019 at 16:59 2 Comments

We have just had our first Eleusis Seminar on the theme of the Philosophy of Taoism.

Sixteen people took part and from immediate feedback it seems to have been a great success.

We shall do more.

There is a second meeting of a more open kind this evening.

PODCAST

Posted by David Brazier on February 27, 2019 at 11:59 0 Comments

This is a podcast on Buddhism and Buddhist psychology

Interviewer: Kaspalite Thompson
Speaker: myself

GROUP

Posted by David Brazier on January 11, 2019 at 9:43 3 Comments

I’ve always been interested in groupwork. Recently I’ve been facilitating a rather challenging group. It includes an older man who is enjoying his retirement, an outdoor type who does not say so much but clearly regards the other members as wimps, a writer who has an irritating obsession with etymology, one I think of as the wanderer whose life problem seems to be that of never having learnt to settle down, who tells endless entertaining stories of travels, love affairs and so on, and I was…

Continue

© 2019   Created by David Brazier.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service